DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET SOCIAL

Une des caractéristiques principales des personnes sur le spectre de l’autisme est leur difficulté à comprendre le comportement social des autres et ce qui est socialement acceptable en termes de comportement. Les autres enfants apprennent ceci sans qu’on le leur enseigne explicitement, mais les enfants avec TSA ont généralement une manière très littérale de penser et d’interpréter le langage, ne parvenant pas à en décoder le contexte social. Ils éprouvent également des difficultés avec la communication non verbale, ne comprenant pas la signification des gestes et expressions faciales communs. Ceci affecte leur aptitude à interagir avec les autres.

Cependant, un enseignement et un soutien appropriés peuvent permettre à de nombreuses personnes sur le spectre de l’autisme d’améliorer leur compréhension sociale. Les compétences et situations sociales doivent être analysées, expliquées et pratiquées, afin que ces personnes puissent les absorber à un niveau qui fasse sens pour elles.

Cursus de formation

Dans notre programme de formation, le développement personnel représente le moyen par lequel toutes les personnes avec TSA sont soutenues dans leur développement spirituel, moral, physique, émotionnel, culturel et intellectuel en fonction de leurs besoins. Nous proposons un cursus efficace, qui soutient le développement personnel, en contribuant aux résultats suivants :

  • rester en sécurité

  • apprécier et réaliser

  • apporter une contribution positive

  • atteindre le bien-être économique


Travailler en groupe ou en équipe sera un défi pour de nombreuses personnes sur le spectre de l’autisme. Des opportunités de développement personnel et social, et de développement des compétences de ‘vie’ ou d’indépendance seront offertes. En plus de leur peine à communiquer, les personnes sur le spectre de l’autisme ne comprennent souvent pas les règles et conventions des jeux d’équipe, et peuvent se retrouver en difficulté lorsqu’il s’agit de comprendre comment coopérer et interagir avec les autres pour atteindre un but commun.

En ce qui concerne ces problématiques, nous nous mettrons à la disposition de nos étudiants pour les soutenir et les guider tout au long du processus. Notre objectif est de promouvoir des relations positives entre nos étudiants et leurs pairs à travers certains types de groupes de soutien, tels que groupes de discussion, parrainages, repas conviviaux, ainsi qu’en organisant des événements culturels leur permettant de partager et d’apprendre par le biais de leurs centres d’intérêt respectifs.

Développement social et apprendre comment bien s’entendre avec les autres

Une des priorités de notre programme de formation est d’encourager le développement personnel et social des personnes avec TSA. Ces compétences sont importantes pour :

  • Comprendre quels comportements sont adéquats dans différentes situations 

  • Comprendre comment et pourquoi les autres se comportent envers elles d’une certaine manière 

  • Favoriser une indépendance croissante 

  • Gérer les éventuelles situations de harcèlement.

 

Voici une liste non exhaustive des qualités et compétences requises, afin d’interagir avec les autres avec succès :

  • Empathie – être capable de ressentir les changements d’humeur chez les autres ;

  • Capacités de communication et d’écoute efficaces 

  • Timing – par exemple initier ou clore une conversation 

  • Prendre en compte les droits des autres 

  • Avoir conscience que chacun est différent et peut avoir des opinions différentes des siennes

 

Comprendre les comportements sociaux relatifs à différentes situations, et pouvoir ainsi ajuster ses propres comportements, dépend de différents facteurs :

  • Le développement cognitif (l’intelligence) 

  • La compréhension morale de la différence entre le bien et le mal 

  • L’interprétation des motifs ou raisons d’un comportement 

  • La capacité de comprendre qu’il n’y a rien de mal à être différent ou spécial

Les implications pour les enfants Asperger

Bien que de nombreux enfants et adolescents avec un syndrome d'Asperger aient un bon niveau intellectuel, et parfois des intérêts ou bases de connaissances spécialisés bien développés, les compétences sociales et interpersonnelles représentent souvent pour eux une source de tension et de confusion considérable. En général, ces difficultés sont causées par le syndrome d'Asperger. Les difficultés ressenties en lien avec les interactions sociales reflètent les caractéristiques spécifiques du syndrome, c’est-à-dire des déficiences en matière de communication sociale, de relations sociales et d’imagination sociale :

  • Des difficultés à « lire » les signaux sociaux, tels que langage corporel, signaux verbaux et non verbaux, et difficultés à reconnaître les règles non explicites dans leur communauté

  • Une prise de conscience limitée des besoins et droits des autres, surtout lorsqu’ils sont en conflit avec les leurs

  • Parfois une tendance à avoir des sensibilités ou idées fixes qui peuvent les mettre en porte-à-faux avec leurs pairs

  • Des problèmes avec les éléments plus subtils de la communication – l’utilisation de l’humour, du sarcasme, d’un langage ambigu

  • Pour certains, une capacité à l’autosatisfaction, à être moins demandeurs de contacts sociaux avec les autres pour se sentir contentés, à être auto suffisants, confortables dans leur propre environnement familier

  • Une aversion à l’égard des changements soudains et imprévus et de la nouveauté, une angoisse causée par l’inattendu, une rigidité

  • Une vision de leurs besoins personnels comme étant prioritaires, et une difficulté à s’ajuster aux intentions des autres, à prendre en compte leurs centres d’intérêts

  • Des affects « plats », à moins que le sujet de discussion ne soit centré autour de leurs propres intérêts, un réseau de soutien pauvre ou inapproprié, un risque accru de harcèlement causé par l’insensibilité

Les aspects sociaux et émotionnels des apprentissages

Plusieurs termes sont utilisés internationalement pour décrire les aspects sociaux et émotionnels des apprentissages, incluant développement personnel et social, aptitude émotionnelle, intelligence émotionnelle, compétences sociales et émotionnelles, compétences émotionnelles et comportementales.

Il est utile de prendre en compte 5 aspects sociaux et émotionnels généraux des apprentissages :

1. connaissance de soi

2. gestion des émotions

3. motivation

4. empathie

5. compétences sociales

Une variété de stratégies d’enseignement sera utilisée pour motiver ceux qui apprennent principalement à travers des canaux d’apprentissage verbaux, comme ceux qui préfèrent un style d’apprentissage plus visuel ou kinesthésique. La plupart des apprentissages devront être facilités au travers d’activités expérientielles, étant donné que le développement des compétences sociales, émotionnelles et comportementales requiert l’activation du cœur comme de la tête. Un grand nombre des opportunités d’apprentissage proposées sont exploratoires et indéfinies, afin de refléter la nature de la majeure partie du sujet d’étude. Les personnes qui prennent part à ce programme sont encouragées à assumer la responsabilité de leur propre formation, et à faire un travail de recherche collaboratif, afin de s’assurer qu’elles atteignent une compréhension plus approfondie et plus significative des enjeux complexes impliqués dans le développement des compétences sociales, émotionnelles et comportementales.

Connaissance de soi

par exemple reconnaître les émotions, penser aux pensées, émotions et actions.

Gestion des émotions

par exemple trouver des moyens de gérer les émotions, comment réagir face aux autres.

Motivation

par exemple comprendre les objectifs, persévérer malgré les difficultés.

Empathie

par exemple prendre en considération les sentiments des autres, respecter leurs opinions, apprécier les différences.

Compétences sociales

par exemple être à l’écoute, résolution de problèmes, comment présenter ses excuses.

Connaissance de soi

La connaissance de soi permet aux enfants de mieux se comprendre eux-mêmes. Ils savent comment ils apprennent, comment ils interagissent avec les autres, ce qu’ils pensent et ce qu’ils ressentent. Ils utilisent cette connaissance pour s’organiser et planifier leurs apprentissages.

Se connaître soi-même

•Je sais quand et comment j’apprends le plus efficacement.

•Je peux être responsable de mes actes et de mes apprentissages.

•Je suis fier des choses que je fais bien, et je m’accepte moi-même pour qui je suis et ce que je suis.

•Je peux reconnaître quand je me retrouve face à quelque chose de difficile à accomplir.

Gestion des émotions

Pour gérer leurs émotions, les enfants utilisent une variété de stratégies pour reconnaître et accepter leurs émotions. Ils peuvent les utiliser pour réguler leurs apprentissages et leurs comportements – par exemple en gérant l’anxiété ou la colère, ou en faisant preuve de résilience face aux difficultés.

Gérer comment j'exprime mes sentiments:

•Je peux m’arrêter et penser avant d’agir.

•Je peux exprimer une variété d’émotions d’une façon qui ne soit pas préjudiciable pour

moi-même ni pour les autres.

•Je comprends que la manière dont j’exprime mes émotions peut modifier le ressenti des autres.

•Je peux adapter la manière d’exprimer mes émotions en fonction de différentes situations ou

personnes.

Gestion du ressenti:

•Je peux me calmer quand je choisis de le faire.

•Je possède une variété de stratégies me permettant de gérer mes inquiétudes ou autres sentiments

désagréables.

•Je possède une variété de stratégies pour gérer ma colère.

•Je comprends qu’en modifiant la façon dont je pense à certains événements ou personnes je modifie mes émotions les concernant.

•Je peux modifier mes émotions en réfléchissant à mes expériences et en analysant la manière dont je les perçois.

•Je sais que je peux demander de l’aide aux autres quand je me sens en colère, anxieux ou triste.

•Je sais ce qui me permet de me sentir bien et comment privilégier ces sentiments agréables.

Motivation

La motivation habilite les apprenants à prendre une fonction active et enthousiaste dans leur formation. Les étudiants intrinsèquement motivés reconnaissent et ressentent le plaisir d’apprendre. La motivation leur permet de se fixer des objectifs et d’y travailler, de se focaliser et de se concentrer sur leurs études, de persévérer quand apprendre devient difficile, et de développer indépendance, ingéniosité et sens de l’organisation.

Fixer des objectifs et se donner les moyens de les atteindre

•Je peux me fixer des défis ou des objectifs, anticiper et prendre en compte les conséquences pour

les autres et pour moi-même.

•Je peux décomposer un objectif à long terme en étapes plus petites et atteignables, planifier pour

surmonter les obstacles, fixer des critères de réussite, et me réjouir quand je les atteins.

Détermination et résilience

•Je peux choisir quand et vers quoi diriger mon attention, de me concentrer et de résister aux

distractions pendant des laps de temps de plus en plus longs.

•Je connais et suis capable de surmonter les entraves à mes apprentissages, tels que les sentiments d’ennui et de frustration, et de savoir quand persévérer et quand passer à autre chose.

•Je suis capable de rebondir après une déception ou un échec, ou quand j’ai fait une erreur.

Évaluation et bilan

•Je sais comment évaluer mes apprentissages et comment en tirer profit pour améliorer mes performances futures.

Empathie

Être capable d’empathie signifie comprendre les autres ; anticiper et prédire leurs pensées, sentiments et perceptions les plus probables. Il s’agit de voir les choses à travers le regard des autres et de modifier ses propres réactions, quand c’est adéquat, en fonction de cette compréhension.

Comprendre les sentiments des autres

•Je peux reconnaître les sentiments des autres.

•Je sais que tout le monde ressent des émotions, et comprends que chacun peut vivre et

montrer ses sentiments de différentes manières ou dans différentes circonstances.

•Je peux comprendre le point de vue d’une autre personne et ce qu’elle peut ressentir.


 

Considérer et soutenir les autres

•Je considère et je respecte les pensées, sentiments, croyances et valeurs des autres.

•Je peux apporter du soutien aux autres et essayer de les aider quand ils le demandent.

•Je sais que mes actions peuvent affecter les autres et les faire se sentir mieux ou pire.

Compétences sociales

Les compétences sociales permettent aux enfants d’établir des rapports avec les autres, de participer activement en groupe, de communiquer avec différents types de personnes, de négocier, de résoudre des différends et de soutenir les autres dans leurs apprentissages.

Appartenir à une communauté

•J’ai des sentiments d’appartenance et de valorisation par rapport à ma classe, mon école et ma communauté.

•Je comprends et accepte mes droits et devoirs à l’école, et sais comment je peux être responsable de rendre l’école sûre et juste pour chacun.

 

Amitiés et autres relations

•Je sais comment être amical – je sais me présenter et parler de manière amicale, être à l’écoute, donner et recevoir des compliments, et faire de bonnes actions pour les autres.

•Je reconnais les humiliations et sais comment elles affectent les autres, et par conséquent

j’essaye de ne pas les utiliser.

•Je peux entamer, maintenir et rompre des amitiés sans faire de mal aux autres.

Travailler ensemble

•Je travaille bien en groupe, et coopère avec les autres pour atteindre un résultat commun.

•Je peux décrire ce qui aide un groupe à bien travailler ensemble.


Résolution de conflits

•Je suis capable de résoudre un conflit en m’assurant que chacun percevra le résultat comme

positif.

 

Affirmation de soi

•Je peux être assertif quand ceci est approprié.

Faire les bons choix

•Je peux résoudre un problème en pensant à toutes les options, en identifiant les avantages et les désavantages, en choisissant une solution et en l’évaluant par la suite.

•Je peux faire le bon choix par rapport au travail ou au comportement.

Les buts de cette formation

Ce programme a pour but d’aider les étudiants avec TSA en :

    • encourageant leur développement personnel 

    • explorant des questions fondamentales avec eux de manière plus approfondie 

    • leur permettant de pratiquer de nouvelles compétences dans un environnement où ils puissent se sentir en sécurité, à même de prendre des risques et d’approfondir leur connaissance d’eux-mêmes 

    • développant leur manière d’être avec les autres 

    • favorisant la réflexion 

    • leur enseignant des compétences et des mécanismes de faire-face en vue de leur indépendance future.

SERVICE PUBLIC ET RÉALISATION D’ÉVÉNEMENTS

ÉCHANGE CULTUREL

>   Présentations de projets

​>   Projections de films/colloques

​>   Rencontres linguistiques

​>   Activités créatives de groupe

​>   Jeux de société

​>   Partager hobbys et intérêts

​>   Création d’événements culturels 

​>  Rencontrer de nouvelles personnes

L’ouverture de cet espace public a pour but de permettre les échanges culturels et les interactions sociales entre personnes Asperger et typiques. C’est l’opportunité pour les personnes Asperger d’avoir des échanges sociaux avec le monde en temps réel, en créant des événements qui attireront toute personne intéressée par les échanges culturels et les nouvelles rencontres. Elles pourront prendre part à la création d’événements en parlant de sujets qui les intéressent, organiser des activités de groupe dynamiques, telles que des jeux ou des ateliers artistiques, et organiser des rencontres pour pratiquer et apprendre des langues et des compétences sociales.

Tous les buts suivants seront abordés :

 

-Améliorer la confiance en soi

-Accroître l’indépendance

-Apprendre des langues étrangères ou de nouvelles manières de communiquer

-Renforcer la capacité de résoudre les problèmes

-Cultiver de nouveaux intérêts

-Initier de nouvelles amitiés dans le monde entier

-Se sentir plus sûr de soi lors de nouvelles rencontres

-Devenir membre d’une communauté

« Accepter la diversité marche dans les deux sens. Certaines personnes Asperger commencent à penser que les personnes Asperger sont supérieures aux personnes ordinaires. Elles en viennent à se méfier de la population non-TSA. Ceci est également de la discrimination. Si vous voulez réussir dans ce monde, vous devez apprendre à accepter vos propres défauts et reconnaître les forces des autres. Percevez chaque rencontre avec une personne non-autiste comme un échange culturel d’idées, de rituels, de normes, d’expressions, etc. » - livre : L’Asperger au travail, par Rudy Simone.

DES PERSONNES ET DU TALENT

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT PERSONNEL & PROFESSIONNEL DE LA PERSONNE ASPERGER