Nous proposons des séances d’art-thérapie, sous la forme d’une approche thérapeutique intermédiale, pour les personnes sur le spectre de l’autisme, incluant écriture, scène, danse, mouvement, peinture et musique, ainsi que les nouvelles technologies utilisées à des fins thérapeutiques. Le but est d’améliorer la reconnaissance des émotions et les compétences sociales chez les personnes avec TSA à travers la créativité.

L’art-thérapie intermédiale offre à chacun l’opportunité d’entamer une conversation avec soi-même par le biais d’une approche holistique s’inspirant de toutes les différentes disciplines artistiques. De plus, ce processus permet à la personne de se sentir libre d’être, sans jugement, et de s’exprimer, non seulement par des mots, mais également en mouvements, en couleurs, en terre, en rituels, selon les besoins.

Grâce à ce processus, le soi créatif s’épanouit et trouve un espace où être écouté. Ce dialogue symbolique entraîne la personne à travers une succession de sentiments, de pensées et d’introspections l’amenant à un état de conscience rendu accessible par le processus créatif.

L’art-thérapie aide les enfants sur le spectre de l’autisme en améliorant leurs capacités de communication. Les enfants se sentent souvent plus libres d’exprimer leurs véritables sentiments à travers l’art-thérapie, n’étant pas limités par leur vocabulaire, ni même leurs aptitudes artistiques, puisque les émotions savent se faire connaître même à travers l’art le plus rudimentaire ou enfantin.

Par le biais de l’art-thérapie, les enfants se retrouvent totalement immergés dans une activité, tout en se sentant heureux et libérés de leur anxiété.

La musicothérapie est un moyen efficace de travailler avec les personnes avec TSA pour les aider à communiquer, améliorant ainsi les symptômes de détresse et les aidant à faire mieux face à un monde incertain et déconcertant. Jouer de la musique avec un musicothérapeute qualifié peut améliorer les aspects physiques, émotionnels, mentaux, sociaux, esthétiques et spirituels d’une personne.

La thérapie par la danse peut s’avérer être une méthode performante de gestion des symptômes liés à l’autisme. La thérapie par la danse rend les enfants plus calmes et plus à même de bien jouer avec leurs camarades de jeu. Elle peut permettre aux jeunes souffrant de dépression et de comportements autodestructeurs d’améliorer leur capacité à établir des limites.

La thérapie par le drame peut améliorer les compétences de communication verbale et non verbale, les compétences sociales et interpersonnelles, et l’impulsivité chez les personnes avec TSA. La thérapie par le drame n’est pas juste un traitement, mais une méthode thérapeutique et un outil de prévention précieux. C’est une expérience intime et puissante de mise à nu, qui apporte une dimension kinesthésique, permettant de se connecter avec son soi profond, en utilisant le rituel comme langage porteur de nouvelles perspectives. Cette compréhension apporte paix et résolution.

Cette discipline pluridimensionnelle apporte une aide, et non dans une moindre mesure, grâce au fait que le processus créatif soit intrinsèquement thérapeutique. Les êtres humains ont toujours eu besoin de rituels, afin que leurs représentations internes du monde soient reflétées dans l’expérience de leurs propres actions.

Les enfants jouent : ils reproduisent les dynamiques et jeux de rôles des adultes pour apprendre à interpréter leur monde, le comprendre, l’analyser et interagir avec lui. Ces représentations internes sont des images qui confèrent ordre et structure à notre conception du monde externe.

Je pense que l’expression symbolique offre une puissante opportunité de guérison, en intégrant de nouvelles expériences partagées qui parlent directement à notre psyché. Ce mode d’expression nous apporte une compréhension plus profonde de nous-même et de notre relation avec le monde.

L’art-thérapie nous permet de créer un espace sécurisant où le client a la possibilité de s’exprimer ouvertement et de partager ses conflits internes, lui permettant ainsi de les identifier d’abord par lui-même. Ensuite, le thérapeute accompagne la personne à travers ce processus, sans jugement ni surinterprétation de sa production artistique, lui permettant ainsi de faire ses propres découvertes.

Le rôle du thérapeute est d’offrir un soutien empathique, d’être un compagnon de route, le moyen d’extraire la personne de son art en la laissant apporter sa propre interprétation. Il est important de ne pas projeter mais de permettre à la personne de s’approprier ses propres ressentis. Il faut savoir qu’en chaque personne réside la capacité de trouver ses propres réponses.

DES PERSONNES ET DU TALENT

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT PERSONNEL & PROFESSIONNEL DE LA PERSONNE ASPERGER